مركز بنتيلي الإعلامي مركز بنتيلي الإعلامي
recent

آخر الأخبار

recent
recent
جاري التحميل ...
recent

Peut-on croire encore aux efforts de l’ONU envie de lutter pour notre juste cause ?





ce n’est pas une histoire uniquement de résistance ou de paix, c’est une histoire d’existence et de la liberté, d’un côté  le peuple sahraoui  porte  au fond de lui beaucoup de souffrance malgré cela les sahraouis après 42 ans d’espoir continueront  à croire  à la  paix. 
Comment pourront-ils enduré tant de souffrance avec tant de patience sans répondre à  la violence par la violence. Comme il est connu que les nomades ont développé l’attitude à  la patience mais cette patience, on ne sait pas combien du temps va tenir.La communauté internationale ne devrait pas continuer de mettre  la  patience des sahraouis  à l’épreuve, il faut une solution rapide si non la situation pourrait exploser.
Par tout dans le monde il y’a  des situations  explosent du jour ou l’en demain mais la durée de ce conflit a dépassél’insupportable. Personne n’a envie de  vivre toute sa vie autant  que  refugie loin de là où il est né où il a grandi. Le peuple lutte pour son histoire son identité pour ses souvenirs, ses ancêtres et son mode de vie.Malgré les années passent, la grande force de sahraoui est  sa patience avec laquelle respire. Mais  cette patience certes  tôt au tard  fini par arriver à son terme.
 Les sahraouis sont toujours en lutte  pour le simple fait d’être sur  place,  la  résistance et une forme de combat c’est un combat pacifique car les sahraouis pensent que la voix de la raison  de referendum et l’auto détermination et Aléntefada sont des moyens pour valoir le droit,  le soulèvement pacifique c’était l’état d’esprit pour les campements. 
Aux aucours de 26 ans aucun accrochage ne  s’est produit le mérite  revient-il à la  MINURSO ? :   la mission de paix du nations unis
Les participants à la  mission de   MINURSOO  autant que des observateurs militaires de nations unis  leur mandat est défini par La résolution 690 de l’ONU : ils stipulent que leurs rôles et de surveiller l’armée royale du Maroc et le front Polisario de partie d’autre de  la bande de sécurité. Ils rédigent des rapports  quant aux changements ou à l’absence de changements constaté en avisant le quartier général de l’ONU.La marche des  manœuvres  des soldats de la MINURSO est réduite  en-cas quand le droit d’intervenir  même si ils constatent la violation du droit de l’homme.
 La ligne directrice est de s’en tenir au mandat, ce dernier dit : surveiller, contrôler, regarder, signaler, pas de se battre et pas d’arme quand il ’y a un problème,  ils  font demi-tour ils écrivent un rapport c’est ça le travail des observateurs.
Le sigle de MINURSO signifie : mission de l’ONU pour le referendum au Sahara occidental
La question qui se pose pourquoi ce referendum après un quart de siècle   n’a-t-il  toujours pas eu  lieu ?
Le chef de  la Mission de l’ONU MINURSO  WOLFGANG WEISBROD-WEBER ; d’après lui :   « La MINURSO a son histoire et le Sahara occidental  a son histoire,  après tout dépend de degré de  transparence  avec laquelle on veut bien  en parler, il rajoute que la MINURSO a été   la tentative de  régler   un problème politique par le billet d’une procédure technique. Le problème politique  était qu’il n’y avait pas de consensus  politique entre le Maroc et le front Polisario  sur la question posée par ce referendum.»  Cela a donné le lieu à une discussion quant  à savoir qui avait  la légitimité  pour voter à ce referendum ? À plusieurs reprises  l’ONU a essayé  de trouver des critères pour déterminer qui pouvait voter? Mais au bout du compte la procédure techniquen’a pas suffi à résoudre le problème politique.    
Cette situation est absurde d’un côté le peuple souffre et d’un côté la diplomatie sahraoui et les dirigeants n’arrivent pas à trouver des solutions adaptées pour faire face à son riverain.
La communauté internationale verse chaque année  trente million de dollars  pour les  refugies des  camps de Tindouf. La mission des casques bleus coûte  deux fois plus chères pour un petit groupe qui ne fait rien. Ce sont des sommes astronomiques qui pourraient utiliser pour des choses pratiques à long terme. Pourquoi ont t’ils pas le mandat de droit de l’homme. Tout le monde parle sur le droit de l’homme, les choses que nous revendiquons sont décrites par la charte de l’ONU sur le droit de l’homme alors pourquoi l’ONU ne fait-elle pour surveiller et le concilier  et combien encore du temps,  les sahraouis n’auront plus  confiance à l’ONU est pas uniquement au MINURSO : tous leurs documents, leurs congrès leurs déclarations  se sont  des belles paroles mais sur le terrain  rien se  passe. Bientôt  les gens  n’auront plus confiance à l’ONU.
D’après Mohamed KHADAD « Aujourd’hui encore la décolonisation du Sahara Occidental est  à l’ordre du jour des Nations-Unis. En 1975 la cour internationale de justice  a déclaré que la seule solution au conflit,  consister de laisser les sahraouis décider librement de leurs avenirs. C’est très simple il se faisait  de leurs laisser le droit de voter. Et depuis 1975  nous attendons le pouvoir  décider nous même de notre avenir.   Nous sommes  ouverts quant à ce choix si le peuple sahraoui veulent rejoindre le Maroc nous l’accepterons mais inversement, si notre peuple  se décider de devenir un Etat indépendant nous attendant du Maroc  qu’il accepte également,  ceux sont les règles des jeux démocratiques. Voilà 42 ans que nous somme aux résistances dans le territoire occupé ou  dans les camps de réfugiés, nous disons  au monde, nous revendiquons notre droit élémentaire de décider de notre avenir »
La solution doit parvenir et mener une action pour améliorer les perspectives d’un climat propice à la relance d’un processus  de  négociations directe  entre les deux parties ou être  imposer par le conseil de sécurité de l’ONU avec une nouvelle dynamique et un nouvel état d’esprit.
Dans le cadre de la politique étrangère  commune de l’union européenne pourrait  mettre sur table  ce sujet d’avancement pour contribuer et formuler une nouvelle position européenne  au sujet  de  ce conflit. La classe politique européenne et les représentants de l’union européenne ; la France et le Grande Bretagne doivent aussi étendre les solutions pour ce blocage et prendre les initiatives de la paix dans ce sens ainsi que le gouvernement allemand et tous les états européens et que les   intérêts des uns et des autres ne  freinent pas ce processus de paix, dans l’occurrence que  ses intérêts ne passent pas  avant la défense de la légitimité  du peuple sahraoui  sociale.L’Europe  trempe dans ce conflit  il a créé ce conflit et maintenant il sera bien s’il trouve  le courage pour résoudre  ce conflit.
Le temps arrive pour que les  dirigeants du front Polisario font face à cette situation, arrivent à imposer leurs combats politiques à tout prix pour la paix et la liberté au peuple sahraoui et que la situation ne tombe pas dans l’oubli.  «  Nous  sommes très déçu je vous le dis franchement autant que leader politique nous avons beaucoup de mal à convaincre notre peuple  de continuer à attendre nous espérions que les Nations-Unis trouverai une solution  au conflit, cet espoir est grand mais nous  avons été déçu ce qui rend notre tâche de tant  plus difficile,  nous avons plus en plus mal à convaincre notre peuple   de continuer à  être patient. » Mohamed ABELAZIZ
La situation actuelle dans les camps de Tindouf  est très alarmante sur tous les plans socio-politiques et environnementaux. Le peuple sahraoui continue à vivre dans un  contexte environnemental très occupant, un manque d’eau représente une menace majeure dans un climat aride.  Le peuple sahraoui son  problème ce n’est pas uniquement le rêve collectifd’avoir  un jour son propre pays, le problème c’est que lesjeunes  n’ont pas la possibilité de réaliser leurs rêves et leurs  projets personnels, ils sont en colère, se sentent dans l’oubli. Et la communauté  internationale a la responsabilité de réagir pour que cela change avant qui aura des conséquences catastrophiques. En parallèle à la diplomatie, notre peuple sahraoui doit être entendre par l’opinion internationale, un peuple qui vit dans l’espoir de réaliser sa liberté un jour.

 OUMSAAD ALAMINE



بقلم : مركز بنتيلي الإعلامي

بقلم : مركز بنتيلي الاعلامي

مـــــركــــز بــنــتــــيــــلــــــي الإعـــلامــــــي .

التعليقات



إذا أعجبك محتوى موقعنا نتمنى البقاء على تواصل دائم ، فقط قم بإدخال بريدك الإلكتروني للإشتراك في بريد الموقع السريع ليصلك جديد الموقع أولاً بأول ، كما يمكنك إرسال رساله بالضغط على الزر المجاور ...

إتصل بنا

عن الموقع

تغريداتي

جميع الحقوق محفوظة

مركز بنتيلي الإعلامي

2017